Réouverture des restaurants et cafés à la mi-mai : Bruno Le Maire préfère rester prudent et ne pas « vendre des illusions aux Français »

2881

LCI – Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro dimanche 4 avril, le ministre de l’Économie n’a pas voulu « vendre des illusions aux Français » et renvoyé la décision de rouvrir les terrasses à la situation sanitaire.

(…) Et pourtant, les restaurateurs et cafetiers, sceptiques quant à leur capacité à reprendre leur activité dans le temps imparti, devront prendre leur mal en patience. « Je vais vous décevoir maintenant, mais je préfère ça à vendre des illusions aux Français », a balayé le locataire de Bercy, qui rappelle un élément intangible : « C’est la situation sanitaire et la vaccination qui dicteront le calendrier ». « Si les conditions sont remplies, nous verrons les activités qui pourront reprendre. Les restaurateurs sont tous l’arme au pied pour rouvrir leur terrasse. Je les comprends, mais je ne peux prendre aucun engagement ! »

(…) LCI