Rennes. Cacher les dealers avec une bâche plutôt que de les arrêter : le « paradis socialiste » à Cleunay [Vidéo]

1928

BI – Face au fléau que représentent les dealers, la mairie de Rennes, plutôt que de résoudre le problème, a littéralement préféré le cacher : en installant des bâches autour d’une école afin que les enfants ne puissent voir les trafiquants de drogue. Une nouvelle illustration du « paradis socialiste » ?

À Rennes, on n’interpelle pas les dealers, on les cache !

En Bretagne, les métropoles de Rennes, Nantes et Brest, toutes aux mains de maires socialistes, se disputent la palme en matière de politiques ubuesques concernant la sécurité.

Cette fois, c’est au tour de la capitale de l’Ille-et-Vilaine de briller de par son incompétence à lutter contre le trafic de drogue. Dans le quartier Cleunay, déjà tristement célèbre pour les multiples règlements de compte entre bandes rivales au couteau et à l’arme à feu qui s’y sont déroulés sur fond de trafic de stupéfiants, l’école maternelle et élémentaire du groupe scolaire Champion-de-Cicé doit cohabiter avec des voisins très spéciaux.

(…) lire la suite sur Breizh Info