Réforme des pensions alimentaires. La CAF peut désormais s’immiscer dans les affaires familiales

2120

Dans le versement des pensions alimentaires, la CAF peut désormais jouer un rôle d’intermédiaire et s’immiscer dans les affaires familiales pour percevoir la pension du parent débiteur pour la reverser directement à son ancien conjoint.

La CAF peut prélever le montant de la pension sur le compte en banque du mauvais payeur et même effectuer directement une saisie sur son salaire. Depuis octobre, 10 000 familles victimes d’impayés ont bénéficié de la réforme, vécue comme un soulagement. Le gouvernement a pour objectif que les CAF deviennent un intermédiaire pour 100 000 familles par an. 150 agents vont être recrutés. Le dispositif est estimé à 85 millions d’euros cette année.

via Breizh Info