Référé liberté : article de correction

88

Référé liberté article de correction :

Dans notre Journal du 19 mai, un sujet était consacré au référé liberté porté par plusieurs associations catholiques et partis politiques afin de faire cesser les atteintes gouvernementales à la liberté de culte. On pouvait notamment retrouver l’Institut Civitas ou le Parti Chrétien Démocrate mais aussi un ensemble de structures religieuses et de personnalités s’étant regroupés pour une action commune parmi lesquelles la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre, la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, l’Institut du Christ Roi Souverain prêtre ou encore l’Institut du bon Pasteur.

Concernant la participation de ce dernier, il convient de préciser qu’il s’agissait en réalité de la démarche en son nom propre de son fondateur et Supérieur général émérite, l’abbé Philippe Laguérie (que nous avions notamment reçu à l’occasion d’un « Bistro Libertés »).

Cette action judiciaire a permis la levée de l’interdit gouvernemental par le Conseil d’Etat.