Réaction de Charlie Hebdo à l’attaque à la machette à Paris: “Cet épisode tragique démontre une fois de plus que le fanatisme, l’intolérance, dont l’enquête nous dévoilera les origines, sont toujours aussi présents dans la société française”

307

Dans un communiqué publié sur Twitter, la rédaction de Charlie Hebdo réagit à l’attaque à la machette qui a fait deux blessés vendredi matin à Paris. Sans viser le terrorisme islamiste, l’équipe du journal satirique a préféré dénoncer « l’intolérance », le « racisme » et… le « fascisme ».

Face à la peur engendrée par la violence islamiste et la crainte de représailles, l’AFP n’avait pas souhaité signer la « lettre ouverte de Charlie Hebdo pour la liberté d’expression » pour « ne pas mettre en danger ses équipes dans les pays musulmans » et avait publié une version« une version tronquée, camouflée » des caricatures de Mahomet, « considérées comme une insulte pour les fidèles musulmans ».

Enfin, au sujet de ladite lettre pour la « liberté d’expression », rappelons qu’en plein procès des attentats de 2015, si 90 médias ont publié une tribune pour soutenir Charlie Hebdo, certains médias n’ont pas été invités à signer la missive… A croire que leur liberté d’expression, à eux, n’est pas souhaitable. Sujet abordé dans notre JT de mercredi 23 septembre:

Source: Twitter Charlie Hebdo via FDS