Rambouillet : ce que l’on sait sur l’attaque qui a coûté la vie à une fonctionnaire de police vendredi

1059

Une fonctionnaire de police a été tuée au couteau par un Tunisien au cri d’«Allah Akbar», à l’entrée du commissariat. Régularisé en 2019, l’assaillant était inconnu des services de police. Le parquet national antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

Trois personnes ont été placées en garde à vue le 23 avril en fin de journée dans l’enquête sur l’attaque menée dans l’entrée d’un commissariat à Rambouillet, près de Paris, où un Tunisien de 36 ans, Jamel G., a tué une fonctionnaire de police de coups de couteau à la gorge avant d’être abattu.

(…) La victime, grièvement blessée à la carotide, est morte de ses blessures sur place, malgré l’intervention des pompiers. Agée de 49 ans, Stéphanie M. était une agente administrative du secrétariat, donc une fonctionnaire non armée. Elle travaillait depuis 28 ans «sur Rambouillet», a indiqué une source policière à l’AFP.  Elle était mère de deux enfants, âgés de 13 et 18 ans.

(…) Qui était l’assaillant ?

L’auteur de l’attaque, touché par les tirs d’un policier présent, est décédé sur place. Selon les papiers d’identité retrouvés sur lui, Jamel G. était un ressortissant tunisien de 36 ans. Originaire de la région de Sousse, dans l’est de la Tunisie, il était arrivé en France en 2009 et avait bénéficié en 2019 d’une autorisation exceptionnelle de séjour salarié, puis d’une carte de séjour en décembre 2020, valable jusqu’en décembre 2021, selon le Parquet national antiterroriste.

Il était inconnu des services de police et de renseignements, ont confirmé plusieurs sources policières à l’AFP. (…) Pendant plusieurs années, ses posts publics sont consacrés en nombre à la dénonciation de l’islamophobie ou des propos de personnalités comme Eric Zemmour.

Mais à partir d’avril 2020, au moment du confinement, il ne publie plus que de pieuses prières et des versets coraniques. Le 24 octobre 2020, huit jours après l’assassinat du professeur de collège Samuel Paty par un islamiste, il change sa photo de profil et rejoint une campagne intitulée «Respectez Mohamed prophète de Dieu».

(…) RT / Profil Facebook de Jamel Gorchene (FDS)