Ramadan : les policiers et gendarmes du Tarn auraient reçu la consigne de ne pas verbaliser jusqu’à 22h afin de respecter la pratique de l’aumône islamique

2835

Selon le site « Le Journal d’Ici (JDI) », les policiers et gendarmes tarnais auraient reçu la consigne de ne pas verbaliser les musulmans circulant pendant le couvre-feu dans le créneau 19 heures-22 heures et à partir de 5 heures, pendant la durée du Ramadan fixée cette année du 13 avril au 12 mai, malgré la crise sanitaire.

Le site d’information, qui a eu accès aux mails adressés aux commissariats et gendarmeries du Tarn, rapporte que « les pratiquants sont autorisés par la préfecture à dispenser l’aumône (se traduisant par la livraison de nourriture à des amis, familles) (…) le créneau nocturne correspond à la rupture du jeûne et il est potentiellement susceptible de générer des rassemblements sur la voie publique ou aux abord des mosquées ».

JDI