Racisme à Cergy-Pontoise et Paris, quelques oublis des médias de grand-chemin

2310

OJIM – À Cergy, un livreur noir se fait agresser par un maghrébin. La scène est filmée par une autre personne d’origine africaine qui se fait à son tour violemment insulter. Fin mai 2021, un autre noir se plaint d’avoir été éconduit en voulant louer un appartement via l’application Airbnb. Comment sont traitées ces deux affaires quasi synchrones ?

BONJOUR BENJAMIN KINGOMBE

Le lendemain de l’affaire de Cergy-Pontoise, Bruce Toussaint de BFMTV se fait une joie de vous présenter Benjamin Kingombe, le malheureux protagoniste de la location Airbnb. Sortez les violons, cet homme a vécu l’enfer, vous allez pleurer en entendant sa choquante, stigmatisante et étrangement caricaturale histoire. Victime de racisme au cœur du XVIème arrondissement de Paris, son témoignage est bien sûr fortuitement appuyé par des films et des enregistrements, propos chocs rappelant clairement qui sont les méchants, qui sont les gentils, et où est le camp du Bien.

BFMTV s’empresse d’inviter la malheureuse victime et lui accorde 10 longues minutes de direct pour raconter en détail ses souffrances. Comble de la tristesse et de l’exaspération, le pauvre homme allait demander sa fiancée en mariage. Ce devait être le plus beau jour de sa vie et il a été ruiné par un méchant blanc. On ne manquera pas, au cours de l’interview, de rappeler le sort de Georges Floyd afin de créer un lien avec le récent mouvement “Black Lives Matter” aux États-Unis au cas où certains auraient oublié. La LDNA (Ligue de Défense Noire Africaine, un groupuscule suprémaciste, raciste et violent) s’est empressée de soutenir Benjamin car c’est peut-être un juteux et médiatique procès qui se profile à l’horizon.

(…) Lire la suite sur l’Observatoire du Journalisme