Quand le père d’une victime du bataclan se retrouve fiché S

1051

Cela ne suffisait pas de bannir Patrick Jardin des réseaux sociaux, le papa d’une jeune femme assassinée par des terroristes islamistes au Bataclan a annoncé qu’il était désormais fiché S ! L’intéressé s’est rendu compte de l’existence de cette mesure de surveillance alors qu’il effectuait un séjour en Guadeloupe par l’attitude des fonctionnaires du service des Douanes. M. Jardin est-il coupable de haïr les assassins de sa fille ?

Article de Patrick Jardin du 29/04/2019

Contre-Info