« Provocation à la haine raciale » : Jean-Marie Le Pen relaxé

1386

L’ancien président du Front National était jugé pour “provocation à la haine raciale” sept ans après sa phrase sur la “fournée“ concernant Patrick Bruel.

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu qu’il s’agissait, non pas d’un appel à la discrimination ou à la violence, mais  d’un “bon mot“ face à un auditoire acquis.

M. Le Pen a aussitôt fait part à l’AFP de son contentement, disant “Les faits l’ont emporté sur la malveillance. Je me réjouis que dans cette affaire, le tribunal ait jugé selon le droit.”

CH