Procès de Viry-Châtillon : « La justice se soumet à la violence » – Guillaume Bigot

980

Le 18 avril, la cour d’assises des mineurs de Paris a condamné en appel cinq accusés à des peines allant de 6 à 18 ans de prison. Les huit autres accusés ont été acquittés. Il étaient jugés pour « tentative de meurtre sur personnes dépositaires de l’autorité publique ».

Le 13 octobre 2016, les treize accusés, âgés de 16 à 21 ans au moment des faits, avaient mis le feu à deux voitures de police stationnées dans la ville de Viry-Châtilllon, en Essonne, où se trouvaient des policiers.
Dans la première voiture, un adjoint de sécurité avait été grièvement blessé, et plongé dans le coma pendant plusieurs semaines. Sa collègue, gardienne de la paix, avait été brûlée et frappée à coup de pierres par les agresseurs. Dans la deuxième voiture, deux autres agents avaient également été blessés.