Près de trois Français sur quatre seraient prêts à sacrifier le Nouvel An pour lutter contre le Covid-19, selon un sondage

311

Alors qu’un couvre-feu sera finalement instauré le 31 décembre prochain, aux antipodes des annonces initiales d’Emmanuel Macron au mois de novembre dernier, trois Français sur quatre se sont récemment déclarés, dans un sondage Cnews, favorables à une telle mesure pour éviter « une flambée de l’épidémie de Covid-19 » lors du Nouvel An.

Un tiers des Français « certains de respecter les mesures »

Malgré les promesses d’Emmanuel Macron d’un déconfinement progressif à partir du mardi 15 décembre, c’est un fait : il faudra bel et bien rester chez soi le soir du nouvel An. Car selon le gouvernement, « le réveillon concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique ».

(…) Breizh Info