Pour le cardinal Müller, les élites financières mondiales utilisent la pandémie et les mesures sanitaires pour soumettre les gens à un « contrôle total » et établir un « État de surveillance » mondial

10619

Le cardinal Müller a suscité la controverse en affirmant lors d’un entretien que la pandémie de coronavirus a été utilisée par des gens comme George Soros et Bill Gates pour créer un « État de surveillance » mondial.

Lors d’un entretien accordé la semaine dernière à l’Institut Saint-Boniface d’Autriche, l’ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi a évoqué la pandémie de Covid-19, expliquant qu’elle a provoqué un « chaos » et une « agitation » découlant non seulement du « manque de connaissances » sur la transmissibilité et le danger du virus lui-même, mais aussi de la volonté des super-riches de « saisir une occasion de mettre les gens au pas », rapporte notamment RT News.

Le cardinal allemand a également affirmé que les élites financières mondiales utilisent désormais la pandémie et les mesures prises par les gouvernements pour lutter contre la propagation du virus pour soumettre les gens à un « contrôle total » et établir un « État de surveillance » mondial.

« Des personnes assises sur le trône de leur richesse y voient une occasion de faire passer leur programme », a déclaré le cardinal, citant notamment Bill Gates, cofondateur de Microsoft, le milliardaire George Soros et le président du Forum économique de Davos, Klaus Schwab.

Source : RT