Politique migratoire italienne : Salvini a-t-il été visé par une manoeuvre politique de magistrats ?

268
Laissant supposer une manigance politique à l’encontre du chef de la Ligue, un échange privé entre deux hauts magistrats italiens a été divulgué par voie de presse. L’affaire remonte à 2018, quand Matteo Salvini était ministre de l’Intérieur.
Révélée le 21 mai dans la presse italienne, une conversation polémique aurait eu lieu sur WhatsApp en 2018. Elle impliquerait l’ex-membre du Conseil supérieur de la magistrature Luca Palamara – actuellement suspecté dans des affaires de corruption – et Paolo Auriemma, actuel procureur en chef de la ville de Viterbe.

En savoir plus sur RT France