Plusieurs revues scientifiques anglaises pointent les effets potentiellement néfastes pour la santé des vaccins anti-Covid, notamment chez les jeunes

1412

Midi Libre« Les vaccins anti-Covid Moderna, Pfizer et Astra Zeneca auraient tous des effets néfastes sur la santé cardiovasculaire. C’est ce qu’il ressort de plusieurs études publiées dans de prestigieuses revues scientifiques anglo-saxonnes entre avril et juin 2022. Le point sur ce qu’elles soulignent. 

Toutes soulignent l’intérêt des vaccins, mais pointent aussi ses effets potentiellement néfastes pour la santé cardiovasculaire des patients. Et notamment des plus jeunes. 

Risque accru de myocardite ou de péricardite

Une étude menée par The Lancet, souligne le 11 juin dernier « un risque accru de myocardite ou de péricardite chez les hommes âgés de 18 à 25 ans après une deuxième dose du vaccin » Moderna et Pfizer. La prestigieuse revue britannique souligne cependant, que « cette incidence était rare » : 411 myocardites ou péricardite ayant été détectées sur les plus de 15 000 000 personnes âgées entre 18 et 64 ans observées par les scientifiques.

The Lancet souligne d’ailleurs que « les résultats de l’étude, ainsi que la balance bénéfices-risques, continuent de soutenir la vaccination à l’aide de l’un ou l’autre des deux vaccins à ARN messager » (…) Lire la suite sur Midi Libre