Pic Saint-Loup : une croix en bois de 15 mètres reconstruite par une dizaine de membres d' »Objectif France » après l’acte de vandalisme du 10 mai

380

Une semaine après l’acte de vandalisme sur la croix de fer au sommet du Pic Saint-Loup, le 10 mai, près de Montpellier, un groupe a fait l’ascension à son tour pour implanter une croix en bois de 15 mètres de hauteur… Une action portée par « Objectif France ».

(…) « On a la volonté de montrer que des casseurs, il y en aura toujours mais il y a aussi des gens qui se lèvent à 5 heures du matin, qui n’hésitent pas à marcher pour reconstruire », explique Rémy G., jeune entrepreneur de 25 ans, installé à Graissessac, dans le Biterrois, et également créateur de la chaîne Youtube « Demain c’est mieux ». Une vidéo de cette action a été publiée sur cette chaîne Youtube.