Philippines : la lutte continue

95

Le président des Philippines Rodrigo Duterte souhaite étendre la loin martiale dans le sud de l’archipel jusqu’à fin 2019 afin de réprimer la rébellion islamiste.

Selon lui, cette troisième extension de la loi martiale est nécessaire pour protéger la nation et la population des islamistes. R. Duterte avait placé la région de Mindanao sous un régime militaire suite à l’agression de la ville de Marawi par des hommes armés en mai 2017. Le combat pour la reprise de la ville avait couté la vie à 1200 personnes.

Beaucoup de Philippins soutiennent la politique du président R. Duterte, en espérant qu’elle puisse venir à bout de problèmes comme le trafic de drogue ou la rébellion communiste qui handicape l’archipel depuis un demi-siècle.