Perquisition à LFI : Mélenchon condamné à trois mois avec sursis

462

L’ex-candidat à la présidentielle et cinq de ses proches étaient poursuivis notamment pour rébellion et provocation lors d’une perquisition menée en octobre 2018.

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a été condamné lundi à trois mois de prison avec sursis et 8000 euros d’amende par le tribunal de Bobigny pour son comportement lors de la perquisition au siège du parti, en octobre 2018. Lui et cinq de ses proches étaient poursuivis notamment pour rébellion et provocation.

Le Figaro