« Pendez les Blancs »: le rappeur Nick Conrad finalement relaxé en appel pour une question de procédure

1793

Le rappeur Nick Conrad, qui avait été condamné en première instance pour provocation au crime dans son clip « Pendez les Blancs » à 5000 euros d’amende avec sursis, a été relaxé jeudi en appel à Paris pour une question de procédure, a-t-on appris de source judiciaire. La justice a infirmé le jugement du tribunal qui avait condamné « l’artiste » en mars 2019.

«Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents!», «Écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands. Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang!», pouvait-on notamment entendre dans la vidéo aujourd’hui supprimée du rappeur militant.

La cour d’appel aura finalement fait droit à des nullités soulevées par la défense et annulé la citation à comparaître délivrée à Nick Conrad, sans se prononcer sur le fond du dossier…

Source : 7sur7 (Belga)