« Pendez les blancs » : 5.000 euros d’amende avec sursis pour le rappeur Nick Conrad

204

Le rappeur Nick Conrad, qui appelait dans son clip « PLB » à pendre les blancs, a été condamné ce mardi à 5.000 euros d’amende avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris. «Je suis déçu mais le combat va continuer», «on va faire appel», a réagi le rappeur à l’issue du procès.

«Je rentre dans des crèches, je tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents!»

Le clip, aujourd’hui supprimé des plateformes d’hébergement, mettait en scène la pendaison d’un homme blanc en Seine-Saint-Denis. L’homme était enlevé, menacé et torturé avant de finir au bout d’une corde, le tout saupoudré de paroles du genre : «Pendez les tous! Pendez les Blancs!», «Écartelez-les pour passer le temps, divertir les enfants noirs de tout âge petits et grands. Fouettez-les fort faites-le franchement, que ça pue la mort que ça pisse le sang!»