Pays-Bas : une mosaïque de Notre-Dame de Częstochowa vandalisée à Breda

541

Christianophobie.fr – Le 29 octobre 1944, la 1ère division blindée polonaise, placée sous le commandement du général Stanisław Maczek, chassait les forces allemandes de la ville de Breda (province du Brabant-Septentrional). Après la guerre, 40 000 habitants de Breda signèrent une pétition pour que le général Stanisław Maczek soit honoré du titre de citoyen d’honneur. Lorsqu’il mourut, en 1994, il fut inhumé auprès de ses soldats tués dans un cimetière de la ville. En 1954, la municipalité fit ériger un monument commémoratif dans un parc de la ville pour rendre hommage aux libérateurs polonais. Ce monument se compose d’un autel de pierre surmonté d’une mosaïque à l’effigie de la Vierge Noire de Częstochowa, révérée par le peuple polonais. Ce monument est protégé par un baldaquin à quatre colonnes, sommé d’une croix et d’une cloche. L’ensemble monumental est familièrement qualifié de chapelle polonaise de Marie. Ce monument a été souillé le 22 juin dernier. Le sigle BLM (Black Lives Matter) a été peint en noir sur la face de l’autel, tandis que la mosaïque était souillée de graffiti peints en rouge. La municipalité et la population de Breda sont choquées par ces actes de vandalisme incompréhensibles. La mairie s’est engagée à effacer ces souillures, mais pour ce qui est de la mosaïque, le travail s’annonce difficile : il faudra avoir recours à des spécialistes.

Source : Catholic News Agency via Christianophobie.fr