Paris : Anne Hidalgo « assez favorable » aux 50 km/h sur le périphérique

874

Le maire socialiste de Paris Anne Hidalgo a affirmé ce jeudi être « assez favorable » à la réduction de la vitesse de circulation sur le périphérique de Paris à 50 km/h, une proposition qui figurait dans un rapport rendu lundi par plusieurs élus parisiens qui se sont penchés sur l’avenir du boulevard périphérique.

« La vocation du Périph’, ce n’est pas de rester une autoroute urbaine dans les années qui viennent, donc la proposition de transformer le périphérique en d’abord boulevard parisien, c’est-à-dire faire réduire la vitesse et en même temps végétaliser, c’est bien sûr dans ce sens-là qu’il faudra aller« , a déclaré Mme Hidalgo sur France Inter.

« C’est une des propositions qui sera faite sans doute à court terme« , dans une « première phase » destinée à « éradiquer la pollution« , a expliqué Eric Azière (UDI-Modem) mardi, l’un des auteurs du rapport.

Circulation limitée, une bande réservée aux transports en commun… et une bande végétalisée !

En plus du projet de réduction de la vitesse, les élus parisiens proposent… de réserver l’une des quatre voies aux transports en commun, au covoiturage et aux véhicules propres. Une autre voie serait, de son côté, végétalisée ! Deux voies sur quatre resteraient donc accessibles aux automobilistes, qui seraient déjà limités à 50 km/h.