« Open Arms » : Madrid propose au navire d’accoster en Espagne et hausse le ton face à Matteo Salvini

213

La ministre de la Défense espagnole accuse Matteo Salvini d’utiliser la situation de l' »Open Arms » à des « fins exclusivement électoralistes ».

Une « honte pour l’humanité ». La ministre de la Défense espagnole a accusé le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, de faire de la récupération politique de la situation du navire Open Arms, lundi 19 août.

Pour certains à bord depuis 18 jours, ces migrants risquent de battre le record des 32 personnes restées bloquées 19 jours sur le SeaWatch3 avant leur débarquement à Malte le 9 janvier dernier.« Ce que fait Salvini par rapport à l’Open Arms est une honte pour l’humanité », a dénoncé la ministre de la Défense espagnole, la socialiste Margarita Robles. Elle a  reproché au dirigeant italien d’agir avec des « fins exclusivement électoralistes ».

France Info