« On a affaibli nos capacités » : des spécialistes du terrorisme alertent sur une résurgence de Daech en Syrie et en Irak

545

Sur le terrain en Syrie mais aussi en Irak, les jihadistes ont repris pied et ont profité de la pandémie de coronavirus pour renforcer leurs capacités insurrectionnelles.

Donald Trump avait annoncé avoir vaincu Daech à 100 % il y a plus d’un an après la chute de Baghouz en Syrie, le dernier réduit appartenant à l’organisation terroriste. Mais même dépourvu de territoire, Daech n’en reste pas moins dangereux. L’Irak, berceau de l’organisation, connaît en effet ces dernières semaines une intensification des attaques jihadistes.

France Info