Netflix poursuivi par des Satanistes

359

Un temple satanique américain réclame 50 millions de dollars aux sociétés Netflix et Warner Bros pour l’utilisation d’une de leur statuette dans la série « Nouvelles aventures de Sabrina« .

Pour Lucien Greaves, l’un des fondateurs du temple sataniste, leur monument protégé par des droits d’auteur apparait dans la série afin de promouvoir une « fiction satanique stupide ». Ce dernier ajoute qu’il est « étonné que quiconque s’interroge sur la raison pour laquelle nous chercherions à obtenir un recours judiciaire contre Sabrina en utilisant notre monument. Seraient-ils aussi compréhensifs qu’un spectacle fictif qui utilisait une vraie mosquée comme QG d’une cellule terroriste? Avoir son icône principale associée au sacrifice humain et à un culte malfaisant et patriarcal ne constitue pas franchement une représentation souhaitable« .

Le temple en question prétend utiliser l’imagerie satanique afin de promouvoir l’égalitarisme, la justice sociale et la séparation de l’Église et de l’État.