Nantes : la bourde des journalistes devant le commissariat (vidéo)

648

Le 19 juillet, suite à l’incendie de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, les journalistes étaient nombreux à attendre devant le commissariat la sortie du suspect, un rwandais de 39 ans.

Lorsqu’un jeune homme Noir sort du commissariat, une dizaine de journalistes se ruent sur lui. Mais devant son air décontenancé et son silence, un journaliste tente, hésitant : « Je pense que peut-être, c’est pas la bonne personne… »