N. Bay (RN) : « Ça sonnait un peu faux »

762
Pour Nicolas Bay (RN) l’allocution du président Emmanuel Macron était tellement travaillée que « ça sonnait un peu faux ».
Selon le député européen, un grand flou plane sur les mesures énoncées par le président « qui nous lit un prompteur (…) très loin de la sincérité et de la spontanéité qu’on aurait attendu ».  » Et pour cause, je pense qu’il n’y a rien de sincère ni de spontané dans son comportement. Simplement un pouvoir en panique où il essaie de reprendre la main ».