Mineurs non accompagnés en Loire-Atlantique : peut-on laisser des enfants seuls à l’hôtel ?

1644

Le département de Loire-Atlantique va-t-il revoir drastiquement sa politique en faveur des mineurs non accompagnés (MNA) ? La question se pose depuis la parution, lundi dernier, d’un rapport très détaillé de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Il porte sur l’aide sociale à l’enfance du département des Hauts-de-Seine*, mais ses conclusions sont applicables à bien d’autres départements. L’aide sociale à l’enfance (ASE) est l’une de leurs mission capitales. Une mission d’autant plus lourde qu’elle inclut les MNA, autrement dit les mineurs (ou prétendus tels) étrangers présents illégalement en France.

(…) L’enquête de l’IGAS fait suite à une bagarre mortelle entre deux MNA dans un hôtel des Hauts-de-Seine. Le nombre des MNA y a été multiplié par quatre entre 2015 et 2019 et environ 600 d’entre eux logent à l’hôtel aux frais du département. L’IGAS devait notamment établir « les raisons ayant conduit (…) au placement d’enfants dans une structure hôtelière ». Bonne question en effet !

(…) Lire la suite sur Breizh Info