Midterms : Trump Résiste

400

Le président Trump annonce un « immense succès » à l’issue des élections de mi-mandat (midterms), nuançant l’impact de la « vague bleue » démocrate. Les républicains conservent la majorité au sénat mais perdent la chambre des représentants avec une progression démocrate de 28 sièges.

Parmi les figures les plus médiatisées de ces élections, le républicain Ted Cruz s’impose face à Beto O’Rourke au Texas malgré la campagne particulièrement coûteuse lancée pour ce dernier, tandis que la démocrate Christine Hallquist s’incline et ne sera pas la première femme transgenre gouverneure. En Floride, le candidat Andrew Gillum, soutenu par Barack Obama, a perdu face au républicain Ron DeSantis.

« Vague arc-en-ciel »

Si la « vague bleue » annoncée est à nuancer, certains commentateurs évoquaient une « vague arc-en-ciel ». En effet, un nombre record de représentants des minorités ethniques ou sexuelles ont été élus au Congrès. Citons par exemple Ayanna Pressley qui va être la première femme noire à représenter le Massachusetts à la Chambre des représentants ou encore Alexandria Ocasio-Cortez, issue d’une famille modeste du Bronx, qui est devenue en quelques mois la figure de proue de l’aile gauche américaine.

Deux premières femmes musulmanes à la Chambre des représentants

Deux femmes, Ilhan Omar et Rashida Tlaib, sont les deux premières musulmanes à être élues au Congrès américain, remportant respectivement un siège à la Chambre des représentants pour le Minnesota et le Michigan.

Ilhan Omar est la première femme à porter un hijab au congrès américain. (Mark Vancleave /Star Tribune via AP)

Dès l’annonce de leur victoire, Ilhan Omar s’est empressée de féliciter sa « sœur » en ajoutant qu’elle avait « hâte de servir avec elle, inshallah ».

Source : Le Figaro