Martigues (13): un chauffeur de bus agressé par plusieurs individus à la fin de son service

617

Alors que l’agression et la mort de Philippe Monguillot, à Bayonne, sont encore dans toutes les têtes, des faits de même nature se sont produits à Martigues (Bouches-du-Rhône), lundi 13 juillet, rapporte La Provence. Un chauffeur de bus a été attaqué à la fin de son service par plusieurs individus alors qu’il regagnait son véhicule personnel. Âgé de 59 ans, comme Philippe Monguillot, le chauffeur souffre de blessures à la tête. Il a été transporté à l’hôpital afin d’y passer une nuit en observation avant de regagner son domicile mardi. Une enquête sera ouverte pour déterminer le mobile de l’agression et de retrouver les assaillants.

Dimanche 5 juillet, Philippe Monguillot, un chauffeur de bus de Bayonne, est décédé après avoir été violemment agressé par quatre individus. Père de famille, il avait exigé de ces agresseurs qu’ils achètent un ticket et arborent un masque de protection dans son bus. Au moins d’eux d’entre eux l’avaient alors roué de coups jusqu’à ce qu’il perde conscience. Transporté à l’hôpital, il s’était retrouvé en état de mort cérébrale avant de décéder le 11 juillet sur décision de sa famille.

Valeurs actuelles