Marine Le Pen (RN): « l’idéologie islamiste devait être considérée comme ennemie de la France » (Vidéo)

445

Invitée du Grand Jury sur LCI, Marine Le Pen a estimé sur LCI que « l’idéologie islamiste devait être considérée comme ennemie de la France » et souhaite « une législation d’exception » impliquant, entre autres, de dénoncer certains articles de la Convention européenne des droits de l’homme.

« Une guerre nous est menée et nous devons mener cette guerre », a déclaré la présidente du Rassemblement national. « Cette guerre  nous ne la menons pas contre un État, mais contre une idéologie: l’islamisme (…) Si nous sommes en guerre, il faut déclarer cette idéologie ennemie de la  France », a-t-elle poursuivi, et « de cette déclaration doivent découler des  décisions ».

La candidate à la présidentielle de 2022 propose notamment d’interdire les « organisations qui font la promotion de cette idéologie », de fermer les mosquées islamistes, de supprimer « tous les financements qui viennent au  soutien » de l’islamisme ou encore d’expulser les étrangers faisant l’apologie de l’islamisme.

LCI