Marine Le Pen opposée à l’idée d’un « passeport vaccinal » en France

1857
La présidente du Rassemblement national se dit fermement opposée à « tout ce qui attente aux libertés individuelles »:
« Je suis extrêmement contre, d’abord je suis contre parce que tout ce qui attente aux libertés individuelles m’inquiète. Or je vois que le gouvernement d’Emmanuel Macron attente avec une très grande facilité aux libertés individuelles et cherche d’ailleurs à obtenir la possibilité de prendre des décisions qui impactent directement la liberté des Français sans d’ailleurs les soumettre au Parlement », déclare la présidente du Rassemblement national (RN) sur le plateau de BFMTV.