Manche: le président d’une association pro-migrants tué à son domicile. Un jeune afghan qu’il hébergeait a été placé en garde à vue pour « homicide volontaire »

669

Cherbourg: Le président de l’association d’aides aux migrants « Itinérances », Jean Dussine, a été tué à son domicile mardi 12 mai alors qu’il hébergeait un jeune homme d’origine afghane. Suspecté de meurtre, ce dernier a été placé en garde à vue.

D’après les témoins, la victime « dormait quand [l’assaillant présumé], un migrant afghan d’à peine 20 ans, s’en est pris à lui à coup de barre de fer. Il n’a pu être ranimé », relate France 3 Normandie. « Les personnes présentes, un groupe d’environ sept personnes, de nationalité étrangère, avaient interpellé l’individu et avaient retenu cet homme de nationalité afghane susceptible d’être l’auteur de l’agression », a indiqué Yves Le Clair, procureur de la République de Cherbourg.

Jean Dussine était un enseignant à la retraite et ancien directeur d’école, il venait en aide aux migrants via l’association cherbourgeoise « Itinérance », dont il était le président depuis 2016. D’après des témoignages recueillis sur place, il aurait été attaqué durant son sommeil par un individu armé d’une barre de fer. le ressortissant afghan de 21 ans, inconnu de la justice, a été placé en garde à vue pour « homicide volontaire ». Il présentait des traces de sang sur son corps et ses vêtements. Aucune trace de lutte n’a été constatée.

valeurs actuelles / actu17