Mali : la France se bat aussi contre les milices Wagner

4270

Le rapprochement entre Bamako et les milices privées Wagner, chapeautées par la Russie, n’en finit pas de mettre nos troupes en alerte et en action.

Cette alliance inquiète la France qui avait pris, à l’annonce de l’entrée en jeu de ces troupes privées auprès de la junte malienne, une décision radicale de laisser la place. Cette position s’est nuancée depuis, puisque Paris ne veut plus abandonner le terrain, même si elle juge “incompatible” l’action militaire de Wagner avec celle de nos propres troupes.

Le Mali, lui, voit d’un œil favorable l’arrivée de ce millier de mercenaires russes aguerris, alors que le redéploiement des troupes françaises a amoindri la couverture du territoire, et que les milices Wagner vont pouvoir investir.

CH