Maire et ministre, Gérald Darmanin affirme avoir été «autorisé» à cumuler les deux fonctions par E. Macron et E. Philippe

849

Selon une source gouvernementale à l’AFP, le ministre Gérald Darmanin a été «autorisé», «pendant un temps», jusqu’au remaniement qui pourrait intervenir en juillet ou en septembre, peut-on lire dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD).

«Le président de la République et le Premier ministre m’avaient autorisé à être ministre et candidat. Ils m’ont autorisé, pendant un temps et vu les circonstances exceptionnelles» liées à l’épidémie de Covid-19, «à exercer ces deux fonctions. Mais sans cumuler les rémunérations: je ne toucherai pas l’indemnité de maire», déclare le ministre de l’Action et des Comptes publics. «Mais sans cumuler les rémunérations: je ne toucherai pas l’indemnité de maire», reversée à la Société protectrice des animaux.

Exit la jurisprudence instaurée par Lionel Jospin en 1997 qui veut qu’un ministre ne peut pas diriger un exécutif local. Certes, il s’agit d’une règle non-écrite – qui a souffert des exceptions, à gauche comme à droite (Le Drian, Sarkozy…) – mais le premier ministre l’avait martelée en septembre 2019.

(…) Le Figaro