«Ma crainte, c’est la guerre civile», déclare le général de Villiers

846

Alors que la gestion de la crise sanitaire en France «manque de bon sens», la situation sociale s’avère «très instable» et risque de basculer «s’il y a une étincelle», a déclaré Pierre de Villiers, ex-chef d’état-major des armées, au Parisien. Il estime toutefois que la France peut rebondir en sortant de «cette dépression collective».

Après la sortie de son troisième livre, Pierre de Villiers, ancien chef d’état-major des armées, a été interrogé par Le Parisien sur la gestion de la pandémie en France, ainsi que sur sa vision des mesures nécessaires pour surmonter la crise sociale.

(…) «Ma crainte, c’est la guerre civile. Quand on décapite un prof devant un collège ou qu’on assassine trois personnes venues prier dans une église…»

(…) Sputnik