L’irlande adopte l’avortement

419

Le Parlement irlandais a adopté le projet de loi légalisant l’avortement jeudi 13 décembre, sept mois après le référendum contre l’interdiction constitutionnelle de l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Le texte, examiné depuis le mois d’octobre, prévoit l’autorisation d’IVG sans conditions jusqu’à 12 semaines, et plus en cas de « risque pour la vie » ou de « grave danger pour la santé ».

Le premier ministre Leo Varadkar a salué un « moment historique » sur Twitter.

Amnesty International a déploré que des « obstacles » demeurent dans le projet de loi, comme les « délais obligatoires d’attente » et la « poursuite de la criminalisation des professionnels de santé ».

La loi doit encore être signée par le président Michael Higgins pour entrer en vigueur.