L’Iran frappe deux bases américaines en Irak

283

L’Iran a revendiqué le tir d’une douzaine de missiles sur des bases irakiennes utilisées par l’armée américaine, en représailles à l’assassinat du général Soleimani. Selon la télévision publique iranienne, aucun des quinze missiles (22 selon Reuters) tirés n’auraient été interceptés et au moins 80 personnes auraient été tuées lors de cette attaque. De son côté, le président Donald Trump a annoncé mardi qu’il ferait une déclaration ce mercredi matin après les frappes. Les frappes n’auraient pas fait de victimes parmi les troupes irakiennes.

«L’évaluation des dégâts et des victimes est en cours. Jusqu’ici, tout va bien!», a lancé M. Trump dans un tweet. «Nous avons l’armée la plus puissante et la mieux équipée au monde, de loin!», a-t-il encore ajouté. «Je ferai une déclaration demain matin».

Actuellement, plus de 5000 soldats américains sont présents en Irak dans le cadre d’une mission de formation et de soutien aux forces de sécurité irakiennes dans la lutte contre l’Etat islamique. Le Parlement irakien a voté lundi pour le départ des troupes américaines, mais les Etats-Unis ont réaffirmé qu’ils ne quitteraient pas le pays.

Valeurs actuelles / sputnik / Illustration : Images télévision iranienne/HO/IRIB