L’intox de Sibeth Ndiaye sur la « complexité » d’un référendum sur les retraites

370

Faire trancher le débat sur la réforme des retraites par les électeurs impliquerait de les faire voter 65 fois, selon la porte-parole du gouvernement. Vraiment ?

Serait-il impossible d’organiser un référendum sur la réforme des retraites ? C’est en tout cas ce qu’a semblé prétendre la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, sur Twitter, mercredi 19 février. Selon la porte-parole du gouvernement, il faudrait « faire soixante-cinq référendums » sur un projet de loi d’une telle complexité. Argument imparable ou faux débat ?

Le Monde