L’interdiction des signes religieux pour les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires a été adoptée par le Sénat

1072
Le Sénat a adopté mardi soir en première lecture une proposition de loi LR interdisant le port de signes religieux pour les parents accompagnant les sorties scolaires. Après près de cinq heures de débats, le texte a été voté par 163 voix contre 114 et 40 abstentions. Cette proposition de loi doit maintenant convaincre l’Assemblée nationale et risque de se heurter à la majorité présidentielle.
En effet, si la sénatrice (ex-PS) Samia Ghali dénonce un texte qui « stigmatise », le président Emmanuel Macron a dénoncé mardi soir ceux qui « voulant semer la haine et la division » se servent du principe de laïcité « pour mener le combat contre telle ou telle religion », en rappelant que, selon lui, « La laïcité est un principe de fraternité qui doit vivre en chaque Français comme une boussole ».
« La laïcité n’est ni la négation du fait religieux, ni un outil qui lutte contre les religions. La laïcité est d’abord un principe de liberté dans le respect de l’ordre public. La laïcité est un principe d’égalité. Croire ou ne pas croire ne pourrait être une cause de discrimination. La laïcité est un principe de fraternité, une forme de civilité française. Cette valeur d’union est parfois dévoyée par ceux qui veulent semer la haine et le combat », a déclaré le président mardi soir.