L’Inde interdit la cigarette électronique

158

Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a annoncé que la production, l’import, l’export, le transport, le stockage et la vente de cigarettes électroniques étaient désormais interdits dans le pays d’1,3 milliard d’habitants. « La décision a été prise avec à l’esprit l’impact que les cigarettes électroniques ont sur la jeunesse aujourd’hui », a déclaré en conférence le ministre des Finances Nirmala Sitharaman.

Une première infraction sera désormais passible d’un an de prison et/ou 100.000 roupies (1.270 euros) d’amende, jusqu’à 3 ans et/ou 500.000 roupies (6.300 euros) en cas de récidive.

Cette mesure intervient alors que les cigarettes électroniques, qui sont considérées comme « incontestablement nocives » dans un récent rapport publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), font face à un durcissement réglementaire à travers le monde, et particulièrement aux États-Unis.

La cigarette électronique est déjà interdite dans de nombreux pays, notamment au Brésil, en Argentine, au Mexique, aux Emirats Arabes Unis, en Thaïlande, à Taïwan, en Turquie, en Egypte, en Jordanie et sur l’île Maurice.

7sur7