Lille: Une chapelle condamnée à être détruite occupée par un collectif de défense du patrimoine

2234

VA – Le toit de la chapelle Saint-Joseph, à Lille, est occupé depuis ce dimanche 10 janvier, par une dizaine de jeunes. A grand renfort de fumigènes et d’une banderole, ils protestent contre la destruction à venir de l’édifice.

C’est une mobilisation qui ressemble à un baroud d’honneur. Ce dimanche 10 janvier, en fin d’après-midi, une dizaine de jeunes se revendiquant du collectif « Défends ton patrimoine » se sont emparés du toit de la Chapelle Saint-Joseph, à Lille. Ils dénoncent la destruction à venir de l’édifice religieux, définitivement confirmée ce lundi 4 janvier par le tribunal administratif lillois. La chapelle de style néo-bizantin, bâtie en 1887, désacralisée depuis 2002, est située dans la cour du collège Saint-Paul. Sa destruction est réclamée depuis fin 2019 par le groupe Yncrea, qui réunit les trois écoles d’ingénieurs… dépendantes de l’université catholique de Lille ! Cette dernière envisagerait de construire un nouveau campus à la place de la chapelle. Un projet que le collectif « Défends ton patrimoine » dénonce, estimant que la Catho n’agit « que par pur intérêt économique », et renonce « aux valeurs qui font sa réputation ».

(…) Valeurs actuelles