Libye. 650 000 migrants prêts au départ vers l’Europe ?

797

BI – L’Italie redoute un afflux massif de migrants sur ses côtes après la parution d’informations inquiétantes par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

650 000 migrants prêts au départ vers l’Europe en Libye

Crise sanitaire ou non, les tentatives des migrants de gagner l’Europe illégalement par voie maritime se sont poursuivies depuis le début du printemps, notamment vers l’Italie, près de 400 migrants débarquant en Sicile le 24 mai dernier. Un rapport produit par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime concernant les effets du Covid-19 sur le trafic de migrants et la traite des êtres humains révèle qu’en Libye, 650 000 migrants extra-européens seraient prêts à prendre la mer. La fermeture des ports libyens et italiens, déclarés « peu sûrs » par les autorités locales, aux navires des ONG repêchant les migrants en Méditerranée, n’a donc pas entamé la volonté des migrants.

Le document indique en outre qu’il est probable que la crise économique post-coronavirus poussera d’autres étrangers, bloqués dans des pays en proie à des conflits internes ou sujets à la pauvreté, à chercher fortune en Europe : « La crise mondiale provoquée par la pandémie est sans précédent et il est difficile de prévoir son impact sur la traite des êtres humains et le trafic de migrants ».

L’Italie, nouvelle voie d’immigration privilégiée ?

Dans ce contexte, l’Italie semble être également devenue la destination de choix pour les bateaux chargés de migrants s’élançant depuis les côtes libyennes. Le pays a ainsi vu le nombre d’arrivées sur son sol se maintenir au cours des premiers mois de 2020 malgré la pandémie de Covid-19. Et, avec la fin possible des mesures de restriction de circulation une fois la crise sanitaire passée, les flux de migrants pourraient connaître une forte hausse.

De plus, l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) a rapporté que 800 migrants ont été sauvés des eaux au large des côtes libyennes au cours de quatre opérations différentes pour les deux seules premières semaines d’avril. En Italie, 3 366 migrants ont débarqué sur le littoral depuis le début de l’année 2020. Sur la même période l’an dernier, les autorités en ont recensé 667, soit une hausse de plus de 400 %…

Enfin, ce regain de pression migratoire sur l’Italie s’explique aussi par le fait que la route de l’Est via la Turquie et la Grèce est devenue moins attrayante pour les migrants.

Breizh Info