Les professionnels de l’événementiel tirent la sonnette d’alarme face aux nouvelles restrictions sanitaires

2179

Guillaume Bouberka, gérant de « BS Traiteur » demande au gouvernement le retour du « quoi qu’il en coûte » pour faire face aux nouvelles restrictions sanitaires : « On perd énormément de chiffre d’affaires et d’un autre côté, il faut continuer à payer […] On a eu des annulations de municipalités et de ministères pour limiter des regroupements avec des mails d’annulation de réceptions, de repas assis, de cocktails, signifiant ‘raison sanitaire’. » La ministre du Travail, Élisabeth Borne, a annoncé que les pots dans les entreprises en cette fin d’année ne sont pas « recommandés ». Résultat : un événement sur trois est reporté.

Illustration : Pxhere