Les partis de gauche allemands et les associations de soutien aux migrants s’opposent à l’expulsion de Syriens considérés comme « dangereux »

377

Les partis de gauche allemands et les associations de soutien aux migrants s’opposent à l’expulsion de ressortissants Syriens identifiés comme des « militants islamistes », considérés comme dangereux, à partir du mois de janvier, rapporte le site InfoMigrants.

« Quiconque commet des crimes graves ou poursuit des intentions terroristes afin de causer de graves dommages à notre État et à notre population doit quitter notre pays », a notamment déclaré, Hans-Georg Engelke, secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur, lors d’une intervention devant la presse.

En réaction à ces propos, Claudia Roth, une responsable écologiste, a dénoncé un « scandale » et « une absence incroyable de sens des responsabilités ». La gauche radicale évoque une « campagne d’intimidation contre les réfugiés » pour donner des gages à « l’extrême-droite » anti-migrants dans le pays.

Pour rappel, l’assassinat, à la fin du mois d’octobre, d’un touriste à Dresde par un jeune réfugié syrien proche de la mouvance islamiste a relancé la polémique sur l’accueil inconditionnel des migrants en Allemagne.

InfoMigrants via Fdesouche