Les musulmans exigent des excuses du Premier ministre australien

366

Plusieurs organisations musulmanes australiennes ont exigé des excuses de la part du premier ministre Scott Morrison, après que ce dernier ait affirmé sa volonté de combattre  « l’islam radical, violent, extrémiste qui s’oppose à notre mode de vie ».

Ces propos ont été tenus suite à l’attaque au couteau de vendredi à Melbourne, revendiquée par Daech. Le Premier ministre australien et le ministre de l’intérieur Peter Dutton ont également appelé les musulmans à agir et s’engager d’avantage contre le radicalisme.

Le Conseil national des imams australiens (ANIC) a réclamé des excuses, refusant d’assimiler la communauté musulmane à un « malade mental souffrant d’un épisode psychotique ». Scott Morrison de son côté, n’est pas prêt à fournir d’excuses.

Hassan Khalif Shire Ali, 30 ans, d’origine somalienne, a fait un mort et deux blessés lors d’une attaque au couteau ce vendredi 9 novembre avant d’être abattu par la police. Il avait été suspecté de vouloir rejoindre l’État Islamique en 2015.