Les migrants clandestins marocains dans l’enclave de Ceuta coûtent 3 millions d’euros par mois, une situation “intenable” pour les autorités de la ville

1846

Les 3 000 clandestins marocains dont près de 1 000 mineurs qui restent bloqués à Ceuta, coûtent 3 millions d’euros par mois aux autorités de la ville en termes d’hébergement et d’assistance. C’est l’annonce faite jeudi par Juan Vivas, le président de l’Exécutif de Ceuta. Une situation «insoutenable» pour la ville, souligne-t-il qui demande au gouvernement central de prendre les dispositions pour assurer la « sécurité » et la « tranquillité » de Ceuta.

Bladi via FDesouche