Les lycéens persistent !

483

La mobilisation lycéenne contre Parcoursup, la réforme du bac et la mise en place du Service national universel n’a pas faibli ce lundi 10 décembre dans les établissements scolaires.

A la veille d’un « mardi noir » censé relancer la mobilisation, 450 lycées ont été perturbés et 50 bloqués sur le territoire Français. Selon le ministère de l’Éducation, « On se rapproche en fait des chiffres de jeudi dernier ». Un peu plus de 10% des lycées français étaient touchés ce lundi par ces blocages, barrages ou rassemblements. Divers débordements (feux de poubelles, jets de projectiles…) ont mené à des dizaines d’interpellations.

Pour Louis Boyard, le président de l’Union nationale lycéenne (UNL), la mobilisation va reprendre de plus belle ce mardi matin devant les grilles des lycées. Embarqués depuis plus de dix jours dans un mouvement de colère, les lycéens sont appelés à se mobiliser à nouveau « par toutes les formes […], y compris par les blocages et occupations », peut-on lire sur un tract du syndicat.