Les États-Unis vont commencer à expulser «des millions» de sans-papiers

429

Le pays ne fournira pas de nouvelles aides financières aux pays d’Amérique centrale tant qu’ils ne mettront pas en oeuvre des actes pour réduire le nombre de migrants clandestins.

Les États-Unis vont commencer la semaine prochaine le processus d’expulsion «des millions» de sans-papiers arrivés illégalement, a affirmé lundi 17 juin Donald Trump sur Twitter. «La semaine prochaine l’ICE (la police migratoire, NDLR) va commencer à expulser les millions d’étrangers illégaux qui sont entrés de manière illicite aux États-Unis», a indiqué le président américain. «Ils seront renvoyés aussi rapidement qu’ils arrivent». 

Donald Trump a ajouté que le Guatemala était «prêt à signer un accord» selon lequel les migrants entrant sur son territoire auront l’obligation de demander le statut de réfugiés là-bas plutôt qu’aux États-Unis. Ces derniers font face à un afflux de migrants en provenance du Guatemala et d’autres pays pauvres d’Amérique centrale touchés par la violence des gangs. Donald Trump a parlé d’une «invasion» et a fait de la lutte contre l’immigration illégale une des priorités de son administration.

Le Figaro