L’entreprise EDF annonce qu’elle ne coupera plus l’électricité en cas d’impayés, mais appliquera une « limitation de puissance » pour permettre certains « usages essentiels »

1494

L’entreprise EDF a annoncé qu’elle ne demanderait plus de coupure d’électricité en cas d’impayés, mais appliquera une « limitation de puissance » pour permettre certains « usages essentiels ». « Nous nous engageons à accompagner nos clients en situation d’impayés en mettant fin à la coupure d’alimentation en électricité », a déclaré Marc Benayoun, l’un des directeurs exécutifs du groupe, vendredi 12 novembre, dans un entretien accordé au Parisien.

Le fournisseur d’énergie s’engage, à la place de la coupure, à appliquer « une limitation de puissance » équivalente à 1 000 watts, et ce « tout au long de l’année », plus seulement pendant la période hivernale. Une mesure qui devrait permettre de conserver « les usages essentiels » comme « l’éclairage, la recharge des téléphones, un chauffe-eau, une machine à laver, internet ou encore un petit réfrigérateur ». Toutefois, cette limitation à 1 000 watts implique que « le chauffage par exemple ne fonctionne plus ».

Cette décision, qui s’appliquera dès le 1er avril 2022, « s’appliquera dans tous les cas, sauf s’il existe une impossibilité physique ou technique de limiter la puissance de l’alimentation électrique du logement », a précisé EDF dans un communiqué.

FranceTVinfo